En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



454

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le sixième sens

sur
Amazone

fleche
fleche

Le Sixième Sens

Un film de

M. Night Shyamalan

avec

Bruce Willis
Haley joel Osment
Olivia Williams


- 1999 -
3546
Lectures
Depuis
Le dimanche 10 Novembre 2013




Voici un film qui fit grand bruit lors de sa sortie et qui rencontra un large succès aussi bien auprès de la critique que du public. Peut-être parce qu’on y découvrait un nouveau Bruce Willis loin des explosions et de la fureur, un Bruce Willis calme et reposant. A moins que ce ne soit à cause de l’univers onirique et horrifique que met en scène ce film.

De quoi s’agit-il ? De peu de choses :
Le jeune Cole est submergé par l’angoisse. Malcolm, un psy, lui prodigue des conseils afin de l’aider à surmonter ses peurs.
L’intrigue s’enrichit des éléments suivants :
Malcolm semble connaitre de graves problèmes de couple : sa femme ne lui adresse plus la parole et l’ignore à toute occasion.
Quant aux peurs de Cole, elles se résument à ceci : « Je vois des gens qui sont morts… ils vont et ils viennent comme n'importe qui… ils ne se voient pas entre eux… ils ne voient que ce qu'ils ont envie de voir… ils ne savent pas qu'ils sont morts… »

Autour de ces quelques éléments qui auraient constitué un excellent épisode de la série « la Quatrième Dimension », le cinéaste bâtit un film d’une heure et quarante-cinq minutes ! Pour ce faire, il évite tout mouvement de caméra par trop rapide, tout cut nerveux, toute ellipse qui briserait la lenteur due au filmage en temps quasi réel. Il caresse le sujet qu’il inonde d’une lumière chaleureuse, comme si l’action se déroulait au coin d’un feu de bois… Et ainsi, de discussions en promenades que ne perturbent que de rares apparitions, il s’achemine paisiblement vers le grand le twist final, tout entier contenu dans les propos de Cole.

Une quinzaine d’années après sa sortie que reste-t-il de ce film ? Le twist final, sa force, mais aussi sa faiblesse. Car si l’on revoit ce film une seconde fois, ce ne peut être que pour vérifier que sa fin inattendue n’est pas le fruit d’une escroquerie scénaristique. Ceci fait et établit, pourquoi le reverrait-on une troisième fois ?



L A

Le Sixième Sens
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar