En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



887

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le pont des espions

sur
Amazone

fleche
fleche

Le Pont Des Espions

Un film de

Steven Spielberg

avec

Tom Hanks
Mark Rylance
Amy Ryan


- 2015 -
477
Lectures
Depuis
Le samedi 4 Novembre 2017






La sentence du procès de Rudolf Abel (1), espion soviétique installé depuis des années aux États-Unis, appréhendé par le FBI, est décidée par avance : la mort. Mais James B. Donovan (2), avocat américain que les autorités ont convaincu d’assurer sa défense après avoir multiplié les recours, obtient du juge en charge de prononcer la condamnation, une peine de prison pour Rudolf Abel.
Parallèlement à ces faits, l'avion-espion de Francis Gary Powers(3) est abattu alors qu’il survolait l'Union soviétique… A Berlin, Frederic Pryor (4), un jeune étudiant américain est arrêté alors qu’il tentait de franchir le mur en construction.

Par des voies détournées, les Soviétiques proposent d’échanger Rudolf Abel contre Francis Gary Powers. Donovan accepte de négocier cet échange à titre privé tel que le lui propose l’administration US. Mais, alors qu’il n’est chargé que conclure ce deal et en opposition avec les agents de la CIA qui l’encadre, il décide d’en modifier les termes : Rudolf Abel contre Francis Gary Powers et Frederic Pryor.


Spielberg ne se contente pas d’une reconstitution historique où les costumes, le décor… le moindre accessoire exhalent la fin des années 50, il s’attache à en chasser tout anachronisme afin que le spectateur s’immerge totalement dans ces années de guerre froide. Et s’il se cantonne à la description attendue du camp de l’Est, il ne se prive pas d’égratigner méthodiquement celui de l’Ouest.
D'un côté, le propos reste elliptique même s’il est souvent explicite : le mur se battit ; les gens tentent de fuir ; les mitraillages abattent ceux qui se glissent sous les barbelés ; les prisonniers sont traités sans ménagement ; l’arbitraire tient lieu de motif d’arrestation. Le regardeur devine les luttes politiques et les complots qui se trament en coulisse, pour autant il ne saura rien du conflit qui bruisse entre les autorités soviétiques et est-allemandes.
Dans le camp de l’Ouest, aucun sous-entendu n’édulcore le paysage : la haine du rouge déclenche l’hydre de la foule ; la menace atomique aveugle le jugement ; le cynisme tient lieu de morale politique. James B. Donovan se dresse seul contre la doxa au nom de la justice et des droits. Et c’est ce même idéal humaniste qui le conduit à rectifier les termes de l’échange. Alors que la CIA et l’administration ne veulent récupérer que Francis Gary Powers, il passe outre et exige la libération simultanée d’un obscur étudiant.

Avec ce « Pont des espions », Spielberg, au sommet de son art de conteur, propose un film sobre et élégant tant il se tient à bonne distance du pathos et du patriotisme bêlant.




1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Rudolf_Abel

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/James_B._Donovan

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Gary_Powers

4- https://fr.wikipedia.org/wiki/Frederic_Pryor



L A

Le Pont Des Espions
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar