En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



322

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le dossier anderson

sur
Amazone

fleche
fleche

Le Dossier Anderson

Un film de

Sidney Lumet

avec

Sean Connery
Martin Balsam
Christopher Walken


- 1971 -
4117
Lectures
Depuis
Le lundi 19 Fevrier 2013




Lorsque Duke Anderson ressort de prison, il file immédiatement chez sa maîtresse d’antan qui vit dans un appartement, situé dans l’immeuble de luxe, que lui paye son amant du moment. Trois galipettes plus tard, Duke décide de vider l’immeuble. Afin de financer son holdup, il reprend contact avec d’anciennes connaissances de la mafia qui lui doivent un service.
Mais ce que Duke ignore, c’est qu’elles sont sous surveillance illégale d’une officine gouvernementale. Ainsi, tous les préparatifs de son braquage sont enregistrés…

Ce film, adaptation d’un roman de Lawrence Sanders (1), se compose de deux parties. L’une est consacrée aux préparatifs du cambriolage (1 heure), l’autre au casse lui-même (1/2). La plus intéressante et la plus inventive étant cette dernière. Quant à la première, elle alterne les préparatifs de la rapinerie et les scènes où l’on découvre que chaque contact de Duke est soumis à une surveillance étroite. Elle est donc celle qui a le plus mal résisté aux outrages du temps. Voilà, peut-être, la raison qui en 2007 fit envisager à Arthur Sarkissian (2) de produire un remake de ce film.
Le piquant de ce film, de facture académique, réside dans la critique sous-jacente des services de police parallèle. Ceux-ci filment et enregistrent chaque conversation et chaque rencontre, mais ils n’interviendront jamais pour contrecarrer les projets de Duke. Et le film se refermera sur l’ordre d’effacement de tous les enregistrements, afin que personne ne les accuser d’agir en marge de la légalité.

Notons l’excellente prestation de Sean Connery dans le rôle de Duke, celle de Martin Balsam dans celui d’un antiquaire homosexuel et les débuts prometteurs de Christopher Walken.
Notons aussi la scène hilarante (au regard des usages actuels) où des flics passent d’un immeuble à l’autre par les toits.


1- http://fichesauteurs.canalblog.com/archives/2009/06/16/14101147.html

2- Le producteur des « Rush hour »



L A

Le Dossier Anderson
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar