En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



66

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le dernier gang

sur
Amazone

fleche
fleche

Le Dernier Gang

Un film de

Ariel Zeitoun

avec

Vincent Elbaz
Clemence Poesy
Sami Bouajila


- 2007 -
1891
Lectures
Depuis
Le mardi 6 Novembre 2007




Autour de 1980. Simon, Casa, Merle et Bonner sont potes depuis leur enfance à Belleville. Casa est le seul a savoir calmer Simon, qui fait déjà figure de chef de bande. Ensemble, pour l’excitation et pour le fric, ils se mettent à braquer des banques. Les Perez, caïds du secteur, exigent leur part. Simon et ses amis ne craignent pas de les affronter. Ils devraient davantage se méfier de Milan, un flic infiltré qui la joue clodo. Il est obsédé par l’arrestation de ce nouveau gang, mal identifié. Les poches pleines, Casa file le parfait amour avec Daniela, tandis que Simon tombe amoureux de Julie, une jeune bourgeoise.

Vivre vite et mourir jeune, tel est le slogan adopté par la bande de Simon. Quand ils sont en vacances, la prise de risque violente leur manque. Simon va perdre des amis, car la police ne fait pas de cadeau. Casa et Simon finissent par disparaître pendant deux ans. Redevenu policier officiel, Milan ne lâche pas l’affaire. Simon et ses complices recommencent les braquages, se grimant pour forcer les coffres en banques des particuliers. La rumeur dit que des flics imiteraient leurs exploits. Milan reconnaît ceux qu’il traque. Trahis par des relations, pourchassés par la police, Simon et ses amis continuent leur sanglante aventure. Ce qui devient intenable pour Julie, et leur fille Claire…

Aucun truand n’a jamais été héroïque, pas même ceux du “Gang des Postiches”. C’est la soif d’adrénaline et l’appétit d’argent qui a nourri ces malfaiteurs. Revanche sur la société, de gosses pauvres que le danger excite car il leur permet d’exister : “Personne n’en n’a fait autant que nous”, répète Simon. Ils jouent avec leur vie, ils tuent ou sont abattus. Telle est l’unique règle de ce jeu-là. Frénétique quête de sensations fortes.

Ariel Zeitoun n’est pas toujours convaincant. Cette fois, avec un montage nerveux soulignant l’ambiance tendue, des comédiens crédibles, une bonne intrigue et une belle reconstitution de l’époque, il nous présente un très bon film noir. La part romantique n’était sans doute pas indispensable, mais la désinvolture de Simon fait admettre ces scènes. Le scénario survole l’analyse sociale : c’est suffisant, car on comprend ce qui unit et anime cette bande de desperados. Apologie ou pas ? chacun reçoit leur image selon sa propre sensibilité. Noirceur et action sont au programme, grâce à ces vrais “hors-la-loi”.



CLAUDE LE NOCHER

 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar