Le détective sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



1246

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le détective
sur
Amazone


fleche
fleche

Le Détective

Un film de

Gordon Douglas

avec

Frank Sinatra
Lee Remick
Jacqueline Bisset


- 1968 -
99
Lectures
Depuis
Le jeudi 11 Septembre 2020




 


Le cadavre émasculé du fils du banquier Leikman est retrouvé dans son luxueux appartement. L’homme était un homosexuel notable. Le détective Joe Leland appréhende Félix Tesla, jeune homosexuel désaxé qui entretenait des relations avec la victime. Il avoue le meurtre et est condamné à mort.
Parallèlement, Joe Leland tombe amoureux et se marie. Mais très vite, il découvre que sa femme est une nymphomane insatiable…
Quelque temps plus tard, Norma Iver s’adresse à Joe Leland afin qu’il enquête sur les circonstances de la mort de son époux. L’homme se serait suicidé. Les investigations de Joe Leland le conduisent à mettre à jour les malversations des membres de la commission municipale d’urbanisme. Mais elles éclairent aussi d’une lumière crue l’affaire du meurtre du fils du banquier.

En deux ans, Frank Sinatra aura tourné, sous la direction de Gordon Douglas, trois films de détective, Tony Rome est dangereux (1), La Femme en ciment (2) et celui-ci . Ici il prête ses traits à Joe Leland, personnage apparu dans le roman The Detective de Roderick Thorp. Ce métrage au scénario alambiqué profite de la fin du code de censure Hay pour, sur une tonalité sombre, aborder de front la sexualité.
1968. Homosexualité et nymphomanie sont socialement assimilées à des déviances moralement condamnables et qu’il convient conséquemment de combattre ou de traiter. Le rejet social est tel que le mobile du drame n’est pas lié à la corruption qui gangrène les hautes sphères de la politique, mais au sentiment de culpabilité du meurtrier.
D’éminents critiques diront de ce film :
« Adaptation du roman de Roderick Thorp, The Detective, livre sans action, tout en finesses psychologiques dont le scénario d'Abby Mann s'est débarrassé, développant le côté policier. Cette infidélité a heureusement permis à Douglas de réussir quelques beaux morceaux (l'arrestation, puis l'interrogatoire de Tony Musante) et, dans l'ensemble, un de ses meilleurs films. » Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier
« C'est un enfer civilisé dans lequel plonge Joe Leland, policier par vocation [...], superbement campé par un Sinatra las et crépusculaire. Le Détective, œuvre noire majeure de Gordon Douglas, illustre avec brio un scénario complexe d'Abby Mann, et redécouvre les vertus du cinéma progressiste des années d'après-guerre auquel le maccarthysme mit un terme provisoire. » Guy Bellinger


1- http://www.rayonpolar.com/Films/Films_afficher.php?genre=titre&titre=Tony+rome+est+dangereux

2- http://www.rayonpolar.com/Films/Films_afficher.php?genre=titre&titre=La+femme+en+ciment



L A

  Le Détective
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar