En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



660

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La prima linea

sur
Amazone

fleche
fleche

La Prima Linea

Un film de

Renato De Maria

avec

Giovanna Mezzogiorno
Riccardo Scamarcio
Fabrizio Rongione


- 2009 -
349
Lectures
Depuis
Le dimanche 17 Janvier 2016




A la fin de l’année 1976, des dissidents de Lotta Continua (1) et du Comitato Comunisto per il Potere Operaio (2) fondent Prima Linea qui va bientôt s’affirmer comme le second groupe armé en Italie. Fort d’un millier de militants, Prima Linea s'autodissout en avril 1981. Quelques membres rejoignent les Brigades Rouges (3) pendant que d’autres passent en France où ils bénéficieront de la Doctrine Mitterrand (4).
En 2004, après 22 ans d’emprisonnement, Sergio Segio (5), l’un des dirigeants de Prima Linea, publie “Miccia corta. Una storia di Prima Linea. » où il retrace son parcours au sein du groupe et tente de dresser un bilan critique.
Ce film s’articule autour de ce récit.

Venise, 3 janvier 1982. Alors qu’on le conduit à la prison de Rovigo, Sergio se remémore les années passées, les années de militantisme, le basculement dans la lutte armée, sa rencontre avec Susanna (6)… et l’attaque de la prison où elle fut incarcérée après son arrestation.

Ce film, fait d’un emboitement de flashes-back, puise probablement sa force dans ce qui pourrait être considéré comme des faiblesses.
Le spectateur, tenu à distance par un récit chirurgical qu’accentuent la voix off et les plans fixes sur Sergio Segio, ne tisse aucun lien d’empathie avec les protagonistes dont les motivations restent obscures.
Paradoxalement, ce métrage qui retrace un moment des années de plomb se révèle totalement apolitique. Quelle analyse politique a conduit une fraction importante de l’extrême gauche italienne à basculer dans la lutte armée ? Quelle logique les a conduits à s’enfoncer dans des actions de plus en plus meurtrières ? En quoi le sentiment d’être l’avant-garde du prolétariat peut-il expliquer ces choix ? Pourquoi ces phénomènes de violence sont apparus de façon aussi massive en Italie ?
A toutes ces questions, le film s’abstient de répondre. Peut-être par crainte qu’il ne soit perçu comme une apologie de la lutte armée.




1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Lotta_continua

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Comitato_Comunista_per_il_Potere_Operaio

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Brigades_rouges

4- https://fr.wikipedia.org/wiki/Doctrine_Mitterrand

5- https://it.wikipedia.org/wiki/Sergio_Segio

6- https://it.wikipedia.org/wiki/Susanna_Ronconi



L A

La Prima Linea
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar