En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



410

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La poudre d escampette

sur
Amazone

fleche
fleche

La Poudre D Escampette

Un film de

Philippe De Broca

avec

Marlène Jobert
Michel Piccoli
Michael York


- 1971 -
3829
Lectures
Depuis
Le mercredi 7 Aout 2013




En 1942, en Afrique du Nord, un trafiquant recueille malgré lui un aviateur britannique rescapé du crash de son avion. Les deux hommes parviennent à se réfugier au Consulat de Suisse. La femme du Consul va malgré elle se joindre à leur fuite.

La rumeur affirme que le rôle que campe Michel Piccoli devait échoir à JP Belmondo. Si tel avait été le cas, ce film aurait été tout autre. Probablement que cette poudre d’escampette aurait gagnée en nervosité et légèreté, car ce n’est pas médire que d’affirmer que Piccoli en Valentin a du mal à convaincre. (1)
Pour autant ce film aurait-il acquis quelques quartiers de noblesse ? Rien n’est moins sûr puisqu’en dernière analyse sa faiblesse ne réside pas dans un casting approximatif ou inadapté, mais dans une absence de genre qui rend tout casting voué à l’imperfection rédhibitoire.
S’agit-il d’un film comique, à l’humour archétypal ? Les premières minutes ne peuvent que le laisser supposer.
S’agit-il d’une comédie légère ? L’apparition d’une lointaine Marlene Jobert nue sur la terrasse de l’ambassade de Suisse le laisse présager, tout comme le confirme la scène du puits ou sa tenue anachronique (2).
S’agit-il d’un drame sur fond de guerre ? Les colères de Valentin, la vraisemblance des bombardements ainsi que le dénouement ne contredisent pas cette hypothèse.
S’agit-il d’une farce discutable ? Les personnages des Italiens en témoignent.
S’agit-il d’un remake d’« Un Taxi pour Tobrouk » avec femme au volant ?
A moins qu’il ne s’agisse d’une vague transposition d’un « Jules et Jim » aux relents de poésie paradoxale ?

Toute chose restant égale par ailleurs, ces perpétuels changements de registre rendaient toute distribution impossible et condamnaient ce film à un oubli salutaire.


1- Il s’agit du seul film que l’acteur a tourné sous la direction de Philippe de Broca

2- Tenue que ne justifie que le désir du réalisateur de filmer les jambes de M. Jobert



L A

La Poudre D Escampette
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar