En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



116

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La firme

sur
Amazone

fleche
fleche

La Firme

Un film de

Sydney Pollack

avec

Tom Cruise
Gene Hackman
Jeanne Tripplehorn


- 1993 -
1118
Lectures
Depuis
Le samedi 7 Janvier 2012




En 1993, Sydney Pollack décide d’adapter le roman de John Grisham « La Firme ». Pour cela, il réunit un casting prestigieux :
• Tom Cruise (« Outsiders » (1983), de Francis Ford Coppola ; « La couleur de l'argent » (1986), de Martin Scorsese ; « Né un 4 juillet » (1989), de Oliver Stone)
• Gene Hackman (« Bonnie et Clyde » (1967) de Arthur Penn ; « Conversation secrète » (1974) de Francis Ford Coppola ; « Impitoyable » (1992) de Clint Eastwood)
• Jeanne Tripplehorn (« Basic Instinct » (1992) de Paul Verhoeven)
• Ed Harris (« Knightriders » (1981), de George A. Romero ; « Alamo Bay »(1985), de Louis Malle ; « Abyss » (1989), de James Cameron)
• Holly Hunter (« Sang pour sang » (1984.), de Joel Coen ; « Colère en Louisiane » (1987) de Volker Schlöndorff ; « La Leçon de piano » (1993), de Jane Campion)
Il a aussi la bonne idée de se tenir à une distance respectable des « blasts movies » pour se concentrer, du moins l’espère-t-il sur la psychologie des personnages, et en premier lieu sur celle de Mitch McDeere.
Brillant étudiant en droit, Mitch reçoit une proposition d’emploi de la firme « Bendini, Lambert et Locke ». Les conditions sont tellement mirobolantes qu’il ne peut qu’accepter. Avec sa femme Abby, ils s'installent à Memphis… mais quelque temps plus tard il apprend la mort accidentelle de deux membres de l'entreprise. Troublé, Mitch décide d’engager un détective privé pour enquêter sur ses employeurs. Celui-ci sera abattu par deux tueurs, à la mine peu engageante.
Parallèlement, Mitch est contacté par le FBI qui lui révèle que « Bendini, Lambert et Locke » travaille en sous-main pour la maffia… Et voilà notre gentil Mitch tiraillé de toute part : le FBI lui réclame les dossiers secrets de la firme ; en tant qu’avocat de la maffia, il ne peut trahir ses clients ; le FBI lui promet en échange la libération de son frère qui croupit en prison ; la firme le menace de divulguer à son épouse ses écarts de conduite sur la plage des îles Caïman avec une inconnue (Karina Lombard).

Présenté comme un suspense, il ne reste aujourd’hui de ce film vaguement judiciaire qu’une longue et languissante mise en image d’un scénario confus dont on perçoit mal les tenants et aboutissants et dont le principal absent est la maffia autour de qui pourtant tout s’organise.
Avec le temps va tout s’en va, les films qui jadis firent impression se dévoilent n’être que de laborieuses entreprises vouées au multi rediffusions télévisuelles.
Certes, quelques instants de suspense demeurent aux tout derniers moments ; certes Gene Hackman crève l’écran d’une présence faussement joviale ; certes, il est impossible d’oublier la scène où le détective Eddie Lomax (Gary Busey) est assassiné par les hommes de la firme, alors que sa secrétaire, Tammy Hemphill (Holly Hunter), se dissimule sous son bureau ; certes, mais ces quelques moments ne durent pas 2 h 34.



L A

La Firme
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar