En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



329

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
L homme qui voulut être roi

sur
Amazone

fleche
fleche

L Homme Qui Voulut être Roi

Un film de

John Huston

avec

Sean Connery
Michael Caine
Christopher Plummer


- 1975 -
3527
Lectures
Depuis
Le mercredi 20 Mars 2013




Lorsqu’en 1975, John Huston réalise cette adaptation du roman de Rudyard Kipling (1), il concrétise enfin un projet vieux de vingt ans pour lequel il avait envisagé le duo Clark Gable et Humphrey Bogart.

C’est avec un humour tout en finesse qu’il met en scène les aventures et mésaventures de ce duo de rebuts de l’armée impériale des Indes parti au Kafiristan pour que l’un d’entre eux s’y fasse couronner roi, épisode loufoque au dénouement tragique qui n’est pas directement narré au spectateur, mais à Kipling lui-même.
Les spécialistes du cinéaste affirment que l’on retrouve dans ce film comme dans beaucoup d’autres de ces œuvres cinématographies l’ensemble des thermes qui lui sont chers : la fraternité, l'ambition, l'exotisme et l'échec.
Si l’exotisme ne fait aucun doute, puisqu’il envahit l’écran de son superbe décor, il en va de même de la fraternité qui traverse le film d’un bout à l’autre, s’exprimant dans toute sa pureté lors du long périple qui conduit les deux protagonistes vers leur futur royaume.
Quant à l’ambition, n’est-elle pas contenue dans le titre ? Et n’explose-t-elle pas lorsque bien plus qu’un roi, Daniel Dravot se pense Dieu ?
Et c’est l’ambition démesurée de ce dernier qui causera sa perte ainsi que celle de son complice Peachy Carnehan.

Mais au-delà du simple film d’aventures, dont il recycle les codes au travers du filtre de la joyeuseté parfois grinçant, « L’Homme qui voulut être Roi » ne contient-il pas une critique du colonialisme ?
Cet homme, qui voulait être roi, n’utilise-t-il pas toutes les « ruses » des puissances coloniales pour parvenir à ses fins ?
Ne se présente-t-il pas comme un sauveur amical ? N’utilise-t-il pas la force pour étendre son pouvoir ? Ne construit-il pas une armée autochtone ? Ne profite-t-il pas des croyances pour assoir sa domination ? Ne s’installe-t-il pas en maitre absolu, allant jusqu’à bafouer les traditions locales et à heurter les consciences ?
Et au terme de ce qu’il imagine être sa grande œuvre, n’est-il pas chassé manu militari jusqu’aux portes de la « ville » avant d’être précipité dans un « gouffre sans fin », tel que le furent ces puissances des contrées qu’elles avaient asservies ?


1- Neuf de ses romans ont été adaptés à l’écran.



L A

L Homme Qui Voulut être Roi
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar