En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



1171

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Léon morin, prêtre

sur
Amazone

fleche
fleche

Léon Morin, Prêtre

Un film de

Jean-pierre Melville

avec

Jean-paul Belmondo
Emmanuelle Riva1
Tunc Irène


- 1961 -
117
Lectures
Depuis
Le mardi 17 Septembre 2019






1940. la France est occupée.
Après l'arrestation de son mari juif, Barny a trouvé refuge avec sa fille France dans une petite ville des Alpes. Communiste et athée, elle décide malgré tout, afin de la protéger, de la faire baptiser sa fille.
Mais, par défi, elle jette son dévolu sur une église et, s’installant dans un confessionnal, provoque le prêtre en lui déclarant : « la religion est l'opium du peuple. »
La réaction du confesseur est inattendue et déstabilisante…
A partir de cet instant, une étrange relation s’instaure entre elle et lui, une relation qui va la conduire jusqu’à embrasser les croyances du prêtre, Léon Morin

Ce film au bavardage logorrhéique est l’adaptation du roman éponyme de Béatrix Beck, Prix Goncourt en 1952.
Dans une petite ville vidée de la gent masculine, partie en résistance ou ayant réussi à fuir les rafles pour les plus chanceux, Barny est la proie aux désirs les plus troubles. Et de la secrétaire de direction son désir se porte ensuite sur le jeune, beau et peu conventionnel prêtre, Léon Morin.
Ramène des trois heures originelles à deux heures, le métrage fait preuve d’une multitude de qualités esthétiques et les mouvements suaves de la caméra participent d’une scénographie parfaitement maitrisée. Quant au jeu du duo Belmondo-Riva,, ainsi que celui des seconds rôles qui les entourent, il est irréprochable.
Mais cela suffit-il à rendre intéressant ce long tunnel bavard ?
D’aucuns ont répondu oui :
• Film probe, émouvant, beau − comme le roman qu’il reproduit si fidèlement. Nous sommes étonnés d’êtres émus, troublés, de sentir passer le surnaturel - Claude Mauriac, Le Figaro du 30/09/1961
• La grâce s’imite donc, me disais-je. Qu’un bon acteur [Belmondo] puisse devenir n’importe quelle créature, entrer dans toutes les peaux, je le savais. Mais ici il fallait devenir ce saint qui ne sait pas qu’il est un saint et qu’il fût en même temps ce garçon aimé d’une jeune femme et qui sait qu’il est aimé. - François Mauriac, Le Figaro littéraire du 18/11/1961
D'autres ont fait preuve d’un enthousiasme retenu…



L A

Léon Morin, Prêtre
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar