En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



123

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Jeux de gangs

sur
Amazone

fleche
fleche

Jeux De Gangs

Un film de

Barbara Kopple

avec

Anne Hathaway
Bijou Phillips
Shiri Appleby


- 2005 -
1055
Lectures
Depuis
Le mardi 31 Janvier 2012






Les fils de la bourgeoisie ont toujours aimé s’encanailler et dans ce but ils ont toujours eu recours à des moyens similaires : singer les basses classes ; fréquenter les milieux interlopes ; faire siennes des valeurs qui ne sont pas les leurs ; s’enivrer dans des bouges malfamés… s’habiller en racaille quand d’autres s’habillent en Prada. En d'autres termes, s’évader pour un instant de leur milieu où il leur semble s’étouffer.
Tel est le propos de ce film.

Dans un collège huppé de Los Angeles, chacun s’habille comme un hispanique, rappe, fume du crack et appartient au gang des chercheurs du grand frisson… et les filles sucent plus que de raison.

Mais, car il y a un mais et un mais de taille, tout le monde se connait et personne ne se fait peur. Alors quoi de plus naturel que d’emprunter les chemins tracés par les anciens et de partir en prospection au cœur des quartiers où brulent les braseros ?
Dans ces lieux que l’éclairage public a désertés, le frisson n’est pas du simili et l’on se pisse dessus plus que de raison.
Avec un tel sujet, « Jeux de gangs » aurait pu, aurait dû, se démarquer des productions habituelles. Malheureusement, dès les premières minutes, il sombre, corps et âme, dans un remake à tendance porno soft des « Bisounours » ou de « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

Mais là n’est pas sa plus marquante des faiblesses. Les scénaristes en lorgnant du côté de « Sexe, mensonge et vidéo » se sont perdus dans le ridicule. Le summum de celui-ci étant atteint lors de la scène à l’hôtel, lorsque nos deux filles de bonne famille demandent aux hispaniques de rentrer dans leur gang. A qui fera-t-on croire qu’elles parviennent à se tirer de la posture qui va suivre sans que leur hymen en souffre ?

Quant à la fin, digne d’une dissertation de philosophie tant elle ouvre sur une infinité de possibles, elle ne fait que confirmer l’impression générale qui se dégage du film : lorsque l’on n’a rien a dire on ne peut que mal le dire.



L A

Jeux De Gangs
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
- Compil -
- Episode 5 -
Emasculation
3.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest