En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



575

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Interstellar

sur
Amazone

fleche
fleche

Interstellar

Un film de

Christopher Nolan

avec

Matthew Mcconaughey
Anne Hathaway
Jessica Chastain


- 2014 -
628
Lectures
Depuis
Le jeudi 16 Avril 2015






Lecture :
Dans un futur qui ne semble pas lointain, l’apocalypse écologique menace d’emporter l’espèce humaine : la teneur en oxygène de l’atmosphère passant de 21% à un pourcentage négligeable. Dans le plus grand secret, une équipe de la NASA explore l’univers dans l’espoir d’y trouver un nouveau gîte pour l’humanité.
Pause :
Deux importantes théories se partagent le champ de la physique : la relativité générale et la mécanique quantique, chacune ayant un domaine de validité distinct. Mais il existe quelques phénomènes qui requièrent conjointement ces deux théories, le principal d’entre eux étant le trou noir. De cette nécessité découle celle d’une physique du tout dite théorie des cordes qui pose un l'espace-temps à cinq dimensions (le bulk).
Lecture :
L’équipe de la NASA, dirigée par le professeur John Brand, a localisé un trou de ver, vieux de 48 ans non loin de Saturne. Pour John Brand l’apparition de ce trou de ver est à mettre au compte d'êtres peuplant le bulk…
Pause :
Si nous envisageons l'univers comme une feuille de papier, pour aller d’un point A à un point B, il convient de parcourir une certaine distance durant un certain temps (les deux étant liés par la relation d=tv). Mais imaginons que nous plions la feuille de sorte que A et B se trouvent positionnés l’un face à l’autre. Pour aller de A à B, un raccourci saute aux yeux, et ce raccourci se nomme trou de ver.
Lecture :
Le professeur John Brand exploite depuis quelque temps le trou de ver de Saturne pour explorer des galaxies lointaines en un temps record… Mais une interrogation subsiste quant à la nature de ce passage. Serait-ce un Kerr-Newman ou un Lorentz ?
Une nouvelle équipe, conduite par Cooper, va tenter le voyage à travers ce trou de ver.

Mais arrêtons là l’infidèle résumé de ce film-fleuve. Les curieux pourront se reporter avantageusement à l’article de Wikipédia. Ils apprendront ainsi que :
• « La première planète visitée (par Cooper et son équipe), « Miller », une planète océan, est très proche de Gargantua, un trou noir, et son influence gravitationnelle y provoque un écoulement du temps plus lent que sur la Terre »
• « L'équipage hésite (ensuite) entre la planète explorée par Mann, qui envoie toujours des signaux, et celle d'Edmunds »
• « La visite de cette deuxième planète semble plus fructueuse bien qu'il s'agisse d'un monde glacé. Les astronautes découvrent le professeur Mann, toujours en vie dans son caisson d'hibernation »

Arrêtons donc et venons-en à l’essentiel :
• Une pincée de discours scientifique.
• Un brin d’écologie.
• Des violons et des sentiments.
• Un bouquet de métaphysique existentielle.
• Un saupoudrage d’amour filial.
• Des violons et des sentiments.
• Quelques phénomènes étranges.
• Des décors à couper le souffle.
• Des violons et des sentiments.
• Des FX 3D pour un espace-temps 5D.
• Et encore un bouquet de métaphysique existentielle.
• Des violons et des sentiments.
• Une flopée de paradoxes temporels.
• Et encore des violons et des sentiments.
Voici la nouvelle recette de la bouillie pour chats qu’il convient de nommer : Interstellar.
Mais ne soyons pas trop injustes et sachons reconnaitre à ce film sa capacité à faire comprendre la notion de temps dans son acception de durée.



L A

Interstellar
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar