Innocents: the dreamers sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



1216

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Innocents: the dreamers
sur
Amazone


fleche
fleche

Innocents: The Dreamers

Un film de

Bernardo Bertolucci

avec

Michael Pitt
Eva Green
Louis Garrel


- 2003 -
339
Lectures
Depuis
Le mardi 25 Fevrier 2020




 


Paris. 1968.
Matthew, étudiant américain, appartient à la secte des cinéphiles, à ceux qui fréquentent assidument la cinématique. Mais un jour, celle-ci est fermée : le gouvernement vient de renvoyer son directeur Henri Langlois. Et c’est à l’occasion d’une manifestation contre ce renvoi qu’il rencontre Isabelle et son frère jumeau Théo.
Les trois jeunes gens sympathisent très rapidement et Matthew est invité par Isabelle et Théo à dîner au domicile familial.
Les parents partis en vacances, Isabelle et Théo proposent à Matthew de séjourner chez eux…

Un jeune américain à Paris, une occasion pour le réalisateur de rendre un hommage au cinéma sur fond de troubles sociaux ?
Probablement.
En 1967, Jean-Luc Godard enfermait un groupe de jeunes gens dans un appartement pour un stage accéléré de maoïsme. D'aucuns ont jugé ce métrage prémonitoire quant aux événements à venir.
En 2003, Bernardo Bertolucci enfermait trois jeunes dans un appartement bourgeois pour un stage aussi sulfureux qu’accéléré de sexualité.
Ces deux métrages posent mai 68 comme point de fuite. Mais si l’un l’envisage comme un possible devenir, l’autre le plaque en toile de fond.
Là où l’un dit, l’autre se dispense de dire.
Et le métrage se referme sur une manifestation où derrière des drapeaux rouges immaculés la foule en panne de slogans revendicatifs hurle : « dans la rue ! ». Autant dire que le film se conclut sur une scène qui illustre à merveille son absence abyssale de propos.



L A

  Innocents: The Dreamers
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Sainte Valentine
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest