En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



542

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Expendables 3

sur
Amazone

fleche
fleche

Expendables 3

Un film de

Patrick Hughes

avec

Sylvester Stallone
Arnold Schwarzenegger
Harrison Ford


- 2014 -
2674
Lectures
Depuis
Le mercredi 26 Novembre 2014






« Expendables 3 » relève du cinéma expérimental dans la mesure où il ne s’organise pas autour d’un scénario, mais à l’occasion d’un prétexte paradoxalement aussi tenu que complexe :
Conrad Stonebanks, cofondateur de l’équipe des Expendables, était devenu un puissant trafiquant d’armes. A tel point qu’il avait fallu l’éliminer… Mais voilà que le malfaisant ressuscite avec en tête l’infâme projet d’éliminer les Expendables qui ont eux-mêmes reçu l’ordre d’éliminer Stonebanks
Et le regardeur averti ne sera pas détrompé lors du visionnage du film : tout se conjugue avec le verbe éliminer…


Mais reprenons depuis le début :

1. A cet instant du film quelques secondes se sont écoulées
Un train blindé roule vers la porte d’une prison… Les Expendables attaquent le train… ils délivrent le prisonnier que transporte le train… celui-ci gagne le poste de pilotage et lance le convoi à grande vitesse… le prisonnier grimpe dans l’hélico des Expendables … le train défonce la porte de la prison… Tout expose… (Environ 6 minutes sans temps mort).
Et les Expendables mettent le cap vers un port… La baston, que conclut une immense explosion, recommence durant environ 10 minutes.

2. A cet instant du film 30 minutes se sont écoulées
Cinq minutes plus tard, Barney Ross décide de constituer une nouvelle équipe et durant les 10 minutes qui suivent nous assistons à des entretiens d’embauche… Et la nouvelle équipe s’envole vers Bucarest (environ 5 minutes).
Cinq minutes de préparation et les Expendables interviennent dans un musée et kidnappent Conrad Stonebanks (5 minutes).

3. A cet instant du film une heure vient de s’écouler
Le film marque une courte pause de 10 minutes que Barney Ross et Conrad Stonebanks consacrent à une vague discussion existentielle.
Les complices de Conrad Stonebanks attaquent, au missile, le convoi où il est détenu… Ils le libèrent… Le souffle de l’explosion précipite Barney Ross dans une rivière… Le reste de son équipe est capturé (5 minutes).
Passons sur les minutes qui suivent, au cours desquels Barney Ross tue tous les hommes de Conrad Stonebanks qui l’ont retrouvé et où Conrad Stonebanks provoque Barney Ross par vidéo interposée.
De retour chez lui, Barney Ross prépare une nouvelle expédition contre Conrad Stonebanks. L’ancienne équipe des Expendables se joint à lui.

4. A cet instant du film une heure trente vient de s’écouler
Les Expendables pénètrent dans le bâtiment en ruine où sont détenus les hommes de Barney Ross… Mais c’est un piège !
Et durant les quarante minutes qui suivent, les Expendables vont affronter et mettre en déroute une armée de plusieurs centaines d’hommes soutenus par de l’artillerie et des hélicoptères.

5. Fin de l’histoire.


Que retenir de ce néant explosif ?
• Les méchants sont très maladroits et se laissent gentiment tuer, ce qui permet aux gentils de vaincre sans crainte.
• Les explosions ne tuent jamais les gentils, car leur souffle les projette bien loin des flammes
• Les gentils ne perdent jamais le sens de l’honneur, de la camaraderie et de l’humour
• Un pour cent des gentils sont une femme.


Et au final, Expendables est aux USA ce que la tournée des enfoirés est en France : l’endroit où il faut être. Pour preuve :
Sylvester Stallone ; Jason Statham ; Antonio Banderas ; Jet Li ; Wesley Snipes ; Dolph Lundgren ; Kelsey Grammer ; Randy Couture ; Terry Crews ; Mel Gibson ; Harrison Ford ; Arnold Schwarzenegger ; Kellan Lutz ; Ronda Rousey ; Glen Powell ; Victor Ortiz ; Ivan Kostadinov ; Robert Davi



L A

Expendables 3
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar