En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



242

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Esprits rebelles

sur
Amazone

fleche
fleche

Esprits Rebelles

Un film de

John N Smith

avec

Michelle Pfeiffer
Dzundza George
Courtney b Vance


- 1995 -
1085
Lectures
Depuis
Le mardi 19 Septembre 2012






Ex-membre des marines, Louanne Johnson est recrutée comme enseignante de « littérature » à la East Palo Alto Highschool et se voit confier une classe extraordinairement difficile, qui en peu de temps, a usé deux enseignantes.
Mais lorsque l’on a été marines on ne renonce pas, et Louanne Johnson matera, à coups de sourires et de responsabilisations, la bande de Caïra qui se transmutera en adeptes de la poésie.


Ce film pour préadolescents naïfs a déclenché, chez le spectateur mangeur de maïs soufflé, un tel frison qu’il a très vite enfanté une série télévisée de 17 épisodes aux titres limpides (1) que n’aurait pas désavoué « Joëlle Mazart » (2) à la « Pause café », diffusée sur le réseau ABC entre 1996 et 1997.


Mais que dire du film ? Qu’il repose entièrement sur une actrice, Michelle Pfeiffer, qui y rayonne de beauté et de délicatesse, mais aussi hors de place. Car qui peut croire qu’une femme d’apparence aussi fragile parvienne à dompter, voire intéresser, une bande d’individus que la société a conduit à rompre ostensiblement avec le système scolaire ? Le cinéma hollywoodien, grand spécialiste de l’enfilage de poncifs sociaux. Et côté stéréotypes, à l’appel, il ne manque aucun bouton de guêtre :

- Un black, rappeur distant
- Un latino fragile
- Une black à l’intelligence rentrée, caissière de nuit, enceinte le reste du temps
- Un jeune dur, rescapé de la « fureur de vivre », que les scénaristes tuent avant le dénouement
- Deux blacks déscolarisés
- Une ribambelle d’adolescents braillards, dont un amoureux de la guitare sèche
- Etc.
- Un directeur obtus, une secrétaire dilettante et un collègue pépère.

Et par-dessus tout ça, une enseignante au dévouement messianique.


La critique filmique affirme qu’à la différence du théâtre, le cinéma de fiction a toujours été doté d’une grande crédibilité, elle résume ce postulat par les termes : impression de réalité. En voyant ce film, un spectateur doté d’un cerveau en état de marche aurait tendance à douter de ce postulatum. Il aurait tort, car cette impression de réalité, cette emprise psychologique forte, se dégage bel et bien de ce film, à tel point qu’elle n’est pas sans conséquence politique.
Le problème de l’école n’est pas un problème de moyens, mais de méthodes, tel est le message sous-jacent que véhicule ce film.
Si certains jeunes sont en échec scolaire, c’est, tout simplement parce que leurs enseignants, à la différence de Louanne Johnson, ne s’investissent pas suffisamment. En d’autres termes, ils sont au mieux des nuls au pire des fainéants.
Et le malheur, c’est qu’aucun film traitant de l’école ne dépasse cet horizon libéral. Peut-être parce que l’école n’est pas un lieu qui prête à ellipses narratives, peut-être parce qu’elle n’est pas un lieu où le spectaculaire côtoie le fantasque, peut-être parce qu’elle est un lieu du quotidien, des petits arrangements, des petits pas, de l’imperceptible… de ce qui ne prendra corps qu’une ou deux décennies plus tard.
Autant dire que l’école est un sujet antinomique à ceux du cinéma.




1-
Episode 1 :
Une rentrée difficile
Après des années passées au service des Marines américaines, Louanne Johnson a décidé de se reconvertir dans l'enseignement. Elle vient en effet de décrocher un job de professeur dans un lycée de Parkmont, en Californie. Il s'agit d'un établissement qui accueille des jeunes gens issus de milieux ethniques très divers, la plupart du temps défavorisés. La violence fait partie du quotidien. Les collègues de Louanne pensent que la jeune femme n'a rien à faire dans un tel endroit. Pourtant, dès le premier jour, Louanne établit des règles de base avec ses élèves qui, immédiatement, éprouvent du respect à son encontre. Mais la jeune femme sait que la tâche sera rude et de longue haleine...
Episode 2 :
Conflits d'intérêts
Les membres d'un gang agressent Gusmano, alors qu'il se rendait chez Callie pour une séance de travail. Ce dernier réalise que les jeunes délinquants l'ont pris pour cible, car ils ont reconnu le tatouage qui symbolise une organisation rivale. Il comprend alors que la seule issue possible pour lui est de choisir entre son gang et sa nouvelle vie...
Episode 3 :
Respect mutuel
Après avoir été reconnu coupable de vol, Cornelius revient en cours mais n'a plus le droit à l'erreur. Or, l'un de ses professeurs prend un malin plaisir à le pousser à bout. Louanne découvre que Gusmaro n'a ni numéro de sécurité sociale, ni identité, et qu'il est donc en situation illégale...
Episode 4 :
Un cas difficile
Mike Jensen est un étudiant à problème, suspecté de nombreuses affaires illicites. Bien qu'il n'ait jamais été pris en flagrant délit, la majorité des professeurs souhaite le voir quitter l'établissement. Seule Louanne se refuse à abandonner son élève et tente par tous les moyens de l'aider. Mike fait bientôt de rapides progrès...
Episode 5 :
Histoires de famille
L'assassinat de Miguel pour une sombre histoire de guerre des gangs ne semble pas émouvoir ses camarades outre mesure. Accoutumés à la mort, les adolescents ne réagissent plus, ou si peu. Louanne s'adjoint l'aide de Cornelius et entreprend de leur inculquer à nouveau le respect de la vie...
Episode 6 :
La loi du silence
Louanne tente de comprendre le code d'honneur auquel adhèrent ses élèves. L'un d'entre eux, arrêté pour un vol qu'il n'a pas commis, se tait et refuse de dénoncer celui qui a placé le CD l'incriminant dans son casier. La classe se rend en visite à la célèbre prison d'Alcatraz...
Episode 7 :
Aide et assistance
James est condamné à des travaux d'intérêt public et Louanne lui demande de s'occuper de Michèle, une adolescente de seize ans qui ne peut ni se tenir debout, ni parler, ni manger seule. L'expérience est déterminante pour James, dont le comportement et la vision du monde changent très rapidement...
Episode 8 :
Représailles
James se fait agresser par trois inconnus dans les couloirs de l'école. Louanne recherche des témoins et se heurte au silence de chacun. Par peur des représailles, ou par respect du code de l'honneur, tous les élèves choisissent de se taire. Quant à Gusmaro, il regrette de ne plus appartenir à son gang. Il pense qu'il aurait alors été en mesure de venir en aide à son ami, voire de le venger...
Episode 9 :
La haine ne mène à rien
Callie prend part à une manifestation organisée contre un pédophile présumé, qui s'installe dans son quartier. Lorsque la foule se montre dangereuse, elle se surprend pourtant à protéger cet individu. Bianca, de son côté, tait son ulcère, de peur d'être un fardeau financier pour ses parents...
Episode 10 :
Histoire de confiance
Art, un nouvel élève, est soupçonné par les autres de n'être rien d'autre qu'un flic sous couverture. Leurs craintes se renforcent lorsqu'un étudiant est arrêté pour trafic de drogue. Louanne, bien qu'elle ait dîné avec Bud, décide de ne pas renouveler l'expérience...
Episode 11 :
Sous influence
James demande à Louanne de lui donner du travail supplémentaire afin qu'il puisse améliorer ses notes et atteindre la moyenne nécessaire pour intégrer l'équipe de basket de l'école. Des relations inattendues se nouent entre Cornelius et Callie d'un côté, Garrity, James et sa bande de l'autre...
Episode 12 :
Stress
Lorsqu'il se rend compte que la mort de l'un de leurs professeurs n'a que fort peu affecté les élèves, Bud se remet en question. Afin que les graffitis de Cornelius ne lui causent pas uniquement des ennuis, Griffin le pousse à s'inscrire dans un cours de peinture. Enfin, Louanne est très déprimée par le remariage de son ex-mari avec un écrivain à succès...
Episode 13 :
Combat de femmes
Un incendie a ravagé la maison de Blanca et de sa famille. Louanne se démène pour trouver les fonds nécessaires à la reconstruction. Les étudiants sont prêts à donner de leur temps pour les travaux mais il se trouve que le terrain sur lequel doit être érigée la nouvelle bâtisse se situe très précisément sur la frontière entre les territoires de deux gangs rivaux...
Episode 14 :
Tout le monde en rêve
L'approche de la Saint-Valentin échauffe les esprits. Malgré leurs différences sociales, Gusmaro et Tracy se rapprochent. Cornelius et Callie sont quant à eux plutôt timides, tandis que Gainty et James, suite à la lecture d'un curieux manuel de kung-fu, prônent l'abstinence...
Episode 15 :
Non aux armes
Louanne raccompagne Gusmaro chez lui. Trois hommes armés les braquent et volent la voiture de Louanne. Traumatisés par cette attaque, tous deux perdent confiance en eux et décident d'acheter une arme à feu. Pendant ce temps, monsieur Griffin fait intervenir un moine tibétain en cours. Celui-ci, ferme partisan de la non-violence tente de convaincre les élèves. James, de son côté prend des leçons de conduite avec monsieur Barkus...
Episode 16 :
Ségrégation
C'est le cinquantième anniversaire de Parkmont High School. Dans le cadre des manifestations organisées pour fêter l'événement, Louanne rappelle l'importance de l'Histoire et demande aux étudiants de dresser leur arbre généalogique. Gusmaro, qui ne peut répondre à cette demande, choisit d'enquêter sur le passé de Victor Parkmont, le fondateur de l'école. Il se rend bientôt compte que celui-ci a eu des propos et des actes racistes. Il est scandalisé...
Episode 17 :
Attentat à la pudeur
Teddy se fait malmener par un groupe d'élèves. Aussitôt, Louanne lui apporte son soutien et cherche à le réconforter. Mais Teddie se retourne contre elle et l'accuse d'avoir vis-à-vis de lui un comportement indécent et ambigu. Cette affaire, qui risque de coûter son poste à Louanne, déchaîne de surcroît moult passions entre ceux qui la soutiennent et ceux qui préfèrent l'accuser...
(series-tv.premiere.fr)


2- « Pause-café » est une série télévisée dramatique française en six épisodes de cinquante-deux minutes, créée par Georges Coulonges, avec Véronique Jannot dans le rôle de Joëlle Mazart, diffusée en 1981 sur TF1.
En 1982, la saison deux (six épisodes) s’intitule « Joëlle Mazart » et, en 1989, la saison trois (six épisodes) prendre le titre de « Pause-café, pause tendresse »
Une jeune femme, Joëlle Mazart, exerçant la profession d'assistante sociale en milieu scolaire, gagne, dans la première saison, la sympathie des élèves d'un lycée de banlieue en leur offrant son écoute autour d'une tasse de café. Elle est face à un nouveau défi, dans la seconde saison, en convainquant les élèves d'un Lycée d'enseignement professionnel qu'ils n'ont pas été orientés vers une voie de garage. Dans la troisième saison, mariée et mère de famille, elle tente de concilier sa vie de famille et sa vie professionnelle. (Wikipédia)



L A

Esprits Rebelles
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar