En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



610

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Enfant 44

sur
Amazone

fleche
fleche

Enfant 44

Un film de

Daniel Espinosa

avec

Noomi Rapace
Gary Oldman
Tom Hardy


- 2015 -
1862
Lectures
Depuis
Le mercredi 22 Juillet 2015






Ukraine, 1933 : un enfant fuit un orphelinat ; il est adopté et rebaptisé par des soldats soviétiques.
Berlin, 1945 : l'Armée Rouge libère Berlin ; Léo plante le drapeau Rouge au haut du Reichstag
Moscou 1953 : Léo parade à l’opéra en compagnie de sa belle et blonde épouse. Le reste du temps, il traque les contre-révolutionnaires à la solde du capitalisme.
Mais subitement tout se dérègle : un enfant est retrouvé assassiné le long d’une voie de chemin de fer, ce qui est impossible puisque le « crime n’existait pas au paradis » et ce qui l’amène à accréditer la thèse de l’accident ; ses supérieurs lui demandent d'enquêter sur sa femme soupçonnée d’espionnage au détriment de la patrie du socialisme, ce qui le(s) conduit à l’exil…

Le réalisateur s’arme d’une caméra gonzo pour le tournage de cette adaptation du premier volet d'une trilogie à succès, rédigée par l'écrivain britannique Tom Rob Smith. Malheureusement, s’il parvient à se placer au cœur de l’action, c'est-à-dire des bagarres, il échoue à se situer dans l’intrigue.
S’agit-il d’un thriller ? De la poursuite d’un Serial Killer ou d’un remake du « Docteur Givago » ?
Bien sûr, la toile de fond de l’action, URSS au temps du « Camarade » Staline, ne pouvait qu’emporter l’adhésion : purges, délations, exécutions sommaires, bannissements, paranoïa et arbitraire, ne sont-ils pas omniprésents tout au long de ce métrage ?
Mais en réduisant les malheurs qui s’abattent sur Léo et sa femme à l’expression sauvage de la rancœur d’un poltron bravache et comploteur, c'est-à-dire en gommant le caractère politique de la répression stalinienne, le film sombre dans un apolitisme qui substitue à la condamnation du stalinisme la caricature anticommuniste.

Ceci étant et toute chose restant égale par ailleurs, il reste le plaisir de suivre la performance de Noomi Rapace qui investit le personnage de Raisa jusqu’à se confondre avec lui… et accessoirement de voir rouler les trains soviétiques…



L A

Enfant 44
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar