En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



582

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Elle et lui

sur
Amazone

fleche
fleche

Elle Et Lui

Un film de

Leo Mccarey

avec

Cary Grant
Deborah Kerr
Richard Denning


- 1957 -
562
Lectures
Depuis
Le mardi 21 Avril 2015






Une ravissante chanteuse de cabaret, Terry McKay, qui doit se marier avec un riche Texan, et Nickie Ferrante, un coureur de jupon renommé, d'origine italienne, qui doit épouser une riche héritière, tombent éperdument amoureux au cours de la traversée en paquebot qui les ramène aux USA.
Parvenus à New York, ils se promettent de se retrouver dans six mois, le temps de mettre de l’ordre dans leur vie, au sommet de l'Empire State Building.
Mais, le jour du rendez-vous, Terry est renversée par une voiture et Nickie l’attend en vain sur la terrasse du gratte-ciel.
Ignorant le drame, Nickie repart pour l’Italie où sa grand-mère vient de décéder…
Des mois plus tard, Terry et Nickie se croisent par hasard au théâtre où ils sont chacun en compagnie de leur ex futur conjoint…
Nickie se procure l’adresse de Terry et lui rend visite pour lui faire part de son amertume… Au fil de la conversation, Nickie réalise que Terry a eu un accident et qu’elle est paralysée. C’est de Noël et le film se referme sur les paroles de Terry : « Si tu peux peindre, je peux remarcher aussi. Tout est possible, n'est-ce pas ? »

En 1938, McCarey tourna « Love Affair », avec Irene Dunne et Charles Boyer dans les rôles principaux ; dix-huit ans plus tard, il réalisa une seconde version de ce film qu’il intitula « An affair to remember » et qu’aujourd’hui la critique considère comme l'un des plus grands films d'amour. Mais bien plus qu’un film d’amour aux couleurs chatoyantes du cinémascope, ce métrage peut aussi s’envisager comme un pied de nez à la censure et plus particulièrement au code Hays garant de la décence de l’industrie cinématographique.

Terry McKay, chanteuse de cabaret doit épouser un riche Texan. Si l’on peut raisonnablement s’interroger sur sa moralité, le cas Nickie Ferrante ne souffre pas de discussion. Aujourd’hui, on ne dit plus « un coureur de jupon » mais au mieux queutard…
Si Terry McKay et Nickie Ferrante prennent soin de s’embrasser hors champ, tout comme le scénario laisse dans le flou l’après-baiser, ou s’ils se caressent sous le manteau, aucun passager de la croisière, comme aucun spectateur, n’est dupe.
Quant à leur rendez-vous au sommet de l'Empire State Building, Nickie précise qu’il s’agit d’être au plus prés du ciel. Chacun imagine de quel ciel il pourrait s’agir.
Mais peut-être ne s’agit-il là que de se cacher de la « Production Code Administration », dirigée par le très catholique Joseph Breen.
La seconde partie du film, à la tonalité plus grave, puisque dédiée à la pénitence, n’hésite pas à intercaler, entre de pieux moments, quelques images explicites.

Alors, même si ce film constitue l’un des plus beaux films d’amour, il convient, en le visionnant, de ne pas oublier de quoi est fait l’amour…



L A

Elle Et Lui
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar