En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



261

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Domino

sur
Amazone

fleche
fleche

Domino

Un film de

Tony Scott

avec

Keira Knightley
Mickey Rourke
Edgar Ramírez


- 2005 -
921
Lectures
Depuis
Le mercredi 4 Octobre 2012






Mais quelle est l’intrigue que ce film met en images ?
Domino Harvey, jeune mannequin célèbre, au corps idéalement proportionné et à la frimousse assortie, décide de rompre avec la vie facile que lui a toujours offerte sa riche famille pour embrasser la profession incertaine de chasseuse de primes. En d’autres termes, une petite-bourgeoise pète un plomb et s’acoquine avec deux repris de justice recyclés dans la chasse à leurs pareils. (1)

Voilà résumé, en quelques mots, le synopsis de ce film… Malheureusement, ces mots ne suffisent pas à construire un scénario qui charpente un film et capte l’attention du public. Alors, il faudrait pouvoir en dire plus, il faudrait pouvoir développer et en particulier expliquer ce qu’il advient par la suite. Mais on a beau gratter sous le fatras d’images surexposées, soumises aux mille filtres en vogue dans les milieux du clip vidéo, rien de précis n’émerge, si ce n’est qu’un contrat a dérapé…
Filmé par un opérateur atteint de parkinson, monté à grand coup de cuts tremblotants, cadencé par de brusques accélérations et quelques inévitables ralentis, Domino plonge le spectateur adepte du grand-huit dans une perplexité abyssale. Doit-il s’émerveiller devant l’incompréhensible succession de gros plans sépia-fuchsia baignant dans une brume stylisée ou doit-il s’insurger de la précipitation du réalisateur qui lui interdit de laisser aller une scène jusqu’à son terme, au probable prétexte qu’il fait œuvre de création ?

Certains se sont esbaudis face au spectacle de cette Domino singeant les durs à cuire, mais probablement ont-ils visionné ce film alors qu’ils tentaient de se sevrer de leur acide coutumier, car comment expliquer autrement qu’ils n’aient pas perçu le ridicule de cette caleçonnade cinématographique (2) ?



1- Tony Scott voulait depuis les années 1990 adapter la vie de Domino Harvey. Cette jeune célèbre mannequin des années 1980 faisait partie de la célèbre agence Ford. Mais au début des années 90, elle a décidé de tout plaquer, dont sa vie à Beverly Hills, afin de devenir chasseuse de primes. Domino Harvey est par ailleurs la fille de l'acteur Laurence Harvey et du mannequin Paulene Stone.
Le film n'est cependant pas à 100% biographique et les noms des personnages ont été changés.
« Le film est une fiction, une palpitante aventure portée par la force de la personnalité de son héroïne. Domino a toujours choisi son chemin, en méprisant les facilités. Plus qu'à son histoire, c'est à son esprit de liberté que nous nous sommes attachés. » — Samuel Hadida, producteur (Wikipédia)

2- Hilarante de ridicule est la scène où Domino et ses deux faire-valoir déboulent dans une pièce où les attendent une flopée de truands surarmée. Chacun braque son flingue… ça va défourailler grave ! Domino s’avance et propose au caïd d’exécuter pour lui seul une danse en sous-vêtements… et que croyez-vous que fait l’abominable ? Il s’assoit sur une chaise pour contempler le gentil spectacle ! Lorsque l’on veut faire trash on fait trash et c’est une pipe qu’aurait dû proposer Domino ! Et c’est à coups de flingues qu’aurait dû s’achever la scène… mais n’est pas Tarantino qui veut



L A

Domino
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
Saison 2 - Episode 1 -
Téléréalité
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest