En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



67

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Cop

sur
Amazone

fleche
fleche

Cop

Un film de

James B Harris

avec

James Woods
Lesley ann Warren
Charles Durning


- 1988 -
1931
Lectures
Depuis
Le jeudi 23 Mai 2008






Ce film est une adaptation d’un roman de James Ellroy, auteur phare de la littérature noire, agressive et tourmentée. Disons-le immédiatement, envisagé sous cet angle, celui de l’adaptation, le résultat est raté, pitoyable. Là où James Ellroy mettez en mouvement un tueur en série et plongeait dans les recoins de son cerveau pour explorer sa folie, folie qui faisait écho à l’opiniâtreté maladive de l'inspecteur James Woods, ce film se contente de promener à l’écran Lloyd Hopkins.
En gommant l’un des pans de « Lune Sanglante » le film s’émancipe de sa source et réclame d’être observé en tant que tel.

Le hasard veut que Woods décroche un téléphone dans la salle commune du commissariat. A l’autre bout du fil un cambrioleur explique qu’au cours d’une effraction il a découvert le cadavre d’une femme. Sur place, une femme vidée de son sang et pendue par les pieds, façon carcasse de viande dans le frigo d’un abattoir, attend l’inspecteur Woods.
Très vite Woods soupçonne un tueur en série. Il se plonge dans les dossiers de meurtres de femme non résolus et ramène quelques cas semblables.
Et la chasse au tueur démarre… Malheureusement le cinéaste oublie de nous entraîner dans les méandres de l’enquête, et nous ne comprendrons jamais pourquoi et comment Wood soupçonne la jeune et très féministe Lesley Ann Warren d’être au centre du drame, drame dont les ressorts resterons d’une simplicité quelque peu obscure. Autant dire que l’ellipse constitue le pivot central de « Cop ».
Reste le visuel quelque peu fétichiste… mais là aussi nous ne comprendrons pas ce qui pousse le cinéaste à cadrer six fois les cuisinières et autres plaques électriques…
Et lorsque le générique de fin s’annonce deux trois images fortes demeurent, parmi lesquels le visage de Lloyd Hopkins sauvant le film du désastre.



L A

Cop
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
- Compil -
- Episode 5 -
Emasculation
3.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest