En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



531

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Blitz

sur
Amazone

fleche
fleche

Blitz

Un film de

Elliott Lester

avec

Jason Statham
Paddy Considine
Aidan Gillen


- 2011 -
696
Lectures
Depuis
Le lundi 6 Octobre 2014






Simplifiez ! Que voilà une saine occupation !
Simplifier pour mieux comprendre ; simplifiez pour calculer plus facilement ; simplifiez pour accéder à la célèbre substantifique moelle ; simplifiez pour percer les mystères les plus abscons…

Dans ses inoubliables « Interventions aux causeries sur la littérature et l'art », le président Mao Zedong affirmait : « Nous ne sommes pas d'accord avec ceux qui donnent à la littérature et à l'art une importance tellement exagérée qu'elle devient une erreur ». La simplification relève du même danger : exagérer son importance débouche sur une erreur. « Blitz » le démontre de façon éclatante.
A vouloir simplifier à l’extrême le roman « R&B Blitz » de Ken Bruen, Elliott Lester entraine son film dans les eaux traîtresses du fleuve de la banalité.

Londres, les forces de police sont la cible d’un tueur en série. Pour cette chasse au tueur, au doux nom de Blitz (Aidan Gillen ), Brant (Jason Statham ), un inspecteur, style justicier solitaire, est contraint de faire équipe avec Nash (Paddy Considine ), un flic homosexuel (1).
Rajoutez un SDF alcoolique, un journaliste peu regardant (1) et une flic droguée (1), puis retranchez toute trace d’humour et tout est dit !

Les amateurs de films d’« action », films que rythment le crépitement des mitrailleuses et autres missiles sol-air, vouent un culte de type quasi religieux à Jason Statham (2), le Frank Martin du « Transporteur » ou le Lee Christmas des « Expendables ». Mais adorer un acteur n’interdit pas de questionner son positionnement dans le dispositif cinématographique. Et « Expendables » fournit la réponse à cette interrogation :
Au fil de sa filmographie, Jason Statham se rapproche toujours un peu plus de Chuck Norris et de Jean-Claude Van Damme que de Bruce Willis, de Arnold Schwarzenegger voire de Sylvester Stallone



1- Ce qui n’ajoute rien au scénario !

2- D’aucuns parlent de stathamerie



L A

Blitz
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar