En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



99

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Bad boys

sur
Amazone

fleche
fleche

Bad Boys

Un film de

Michael Bay

avec

Will Smith
Martin Lawrence
Téa Leoni


- 1995 -
1370
Lectures
Depuis
Le samedi 10 Decembre 2011




Un gangster aussi impitoyable que redoutable dérobe un important stock d’héroïne dans les dépôts de la police de Miami. Le capitaine Howard exige de ses hommes que l’affaire soit résolue avant que le FBI ne s’en mêle.
Mike Lowrey et Marcus Burnett se mettent aussitôt à l’ouvrage…
L’un des malfrats subtilise un paquet d’héroïne pour son usage personnel. Et alors qu’il est en compagnie de Max, une call-girl, Fouchet, le chef de la bande, fait irruption dans sa luxueuse villa. Il abat la fille et son ex-homme de main. Mais à l’étage, Julie, une photographe amie de la call-girl, est témoin de la scène.
Au terme d’un mitraillage nourri, d’une course sur les toits et d’un saut dans une piscine, Julie parvint à s’enfuir.
Terrorisée, elle contacte la police, mais n’accepte de parler qu’à Mike. Celui-ci était un ami de Max qui lui avait souvent parlé de lui. Malheureusement, Mike est absent et la fille risque de disparaitre dans la nature, alors le capitaine Howard ordonne à Marcus de se substituer à Mike.
Et voilà notre trio en chasse de Fouchet…

Fortement inspiré de « l’Arme Fatale » quant au duo de flics et de « 48 heures » quant à la gaudriole, aux voitures et autres obsessions masculines, « Bad boys » n’est pas seulement en enchainement débridé d’explosions, de poursuite, de mitraillage, et d’humour, parfois pioché dans une salle de garde, il n’est pas uniquement la mise en images d’un scénario indigent que les gambettes de Téa Leoni s’ingénient à occulter ou que des ralentis adroitement insérés s'efforcer de sophistiquer. « Bad Boys » est avant tout l’histoire d’une intrusion multiple :
• Celle de Will Smith qui à partir de cet instant connaitra le succès international et dissociera son image de celle de Will, l’adolescent fan de rap et de basket-ball de série le « Prince de Bel-Air » pour devenir entre autres un « Men in Black » flashant.
• Celle de Martin Lawrence, le banni à vie de « Saturday Night Live », qui pourra ainsi devenir à trois reprises « Big Mamma ».
• Et celle de Michael Bay qui signe ici son premier long métrage et noue avec un succès public qui ne se démentira plus.



L A

Bad Boys
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar