Babylon a. d. sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



539

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Babylon a. d.
sur
Amazone


fleche
fleche

Babylon A. D.

Un film de

Mathieu Kassovitz

avec

Vin Diesel
Mélanie Thierry
Michelle Yeoh


- 2008 -
728
Lectures
Depuis
Le dimanche 9 Novembre 2014


 


Toorop, un mercenaire post guerres mondiales du siècle futur, se voit confié par la mafia, qui règne sans partage sur l'Europe de l'Est, une délicate mission. Il doit convoyer de Russie jusqu'à New York une mystérieuse jeune fille prénommée Aurora pour la remettre aux mains d'un ordre religieux tout puissant...

Personne ne s’étonnera de la localisation géographique du Mal : La Russie et les Terres qui environnent cette fédération. Personne ne s’en étonnera puisque depuis la deuxième moitié des années dix du vingtième siècle chacun sait que dans ces contrées lointaines le Mal règne en maître.
Personne ne s’étonnera non plus de la localisation géographique de la civilisation : de l’autre côté des océans en Terre US.
Certains fâcheux se demanderont, peut-être, comment, au milieu de l’anarchie sauvage qui domine cet Est barbare, les trains peuvent circuler sans encombre et plus généralement comment les forces productives ont pu survivre au cataclysme. En d’autres termes, les grincheux seront médusés en constatant qu’au milieu de ce chaos, il existe encore des usines et donc des ouvriers pour entretenir la voie ferrée ou produire des voitures blindées…

Ce métrage, inspiré du roman « Babylon Babies » de Maurice G. Dantec, ne souffre pas seulement de ces incohérences inhérentes au genre ou d’un parti pris idéologique intrinsèque au Capital, il pâtit avant tout d’un changement de cap à mi-parcours surprenant, déroutant, grotesque et finalement bâclé.
Alors que durant une longue moitié le film s’inscrit dans le genre du road movie migratoire, il bascule brusquement dans un mysticisme aussi inattendu que ridicule. Et les morts ressuscitent et les vivants meurent après avoir mis bas… puisque tel est leur destin.



L A

  Babylon A. D.
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar