En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



920

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Bébert et l\'omnibus

sur
Amazone

fleche
fleche

Bébert Et L'omnibus

Un film de

Yves Robert

avec

Jacques Higelin
Martin Lartigue
Blanchette Brunoy


- 1963 -
407
Lectures
Depuis
Le samedi 7 Avril 2018






La famille Martin, qui se prépare à partir en vacances, fait des courses dans un grand magasin. Les parents Martin confient la garde du petit et turbulent Bébert à son grand frère Tieno . Mais c’est d’un œil attiré par les jeunes femmes qu’il s’acquitte de la mission.
Ayant décroché un rendez-vous avec l’une de ses filles, il imagine un stratagème afin de rentrer au domicile familial par le train de fin de journée. Tout se déroule au mieux si ce n’est le rendez-vous qui vire au fiasco.
Dans le train du retour, Tieno attiré par deux jolies filles laisse Bébert seul dans la voiture de queue. Mais lors d’un arrêt, ce wagon est décroché et repart dans une autre direction. Et le petit Bébert, qui dormait, s’il se retrouve fort marri à son réveil n’est pas pour autant à court de caprices et de bêtises, un comportement qui sera la cause d’une gigantesque pagaille.

Après le succès de « la guerre des boutons », Yves Robert reprend le personnage du P’tit Gibus dans l’espoir de rencontrer une nouvelle fois le public. Autour de ce garnement, casse-pieds à souhait, évoluent une myriade d’acteurs campant des personnages au comportement où le ridicule le dispute à la tendresse.
Même s’il est souvent filmé à hauteur de gamin, ce qui permet quelques plans inventifs, le rythme du métrage se trouve entravé par un aspect film à sketchs dont les divers segments sont reliés par la turbulence capricieuse du P’tit Gibus. Et l’indigence du scénario ne permet pas de gommer cette faiblesse, tout au contraire elle l’accentue et transforme certains moments en d’interminables scènes au comique balourd.
Pour autant, le film mérite que le regardeur s’attarde, ne serait-ce que pour découvrir un Jacques Higelin aux pantalons de Tintin, transistor à la main et dragueur malchanceux.



L A

Bébert Et L'omnibus
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar