En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



210

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
American graffiti

sur
Amazone

fleche
fleche

American Graffiti

Un film de

George Lucas

avec

Richard Dreyfuss
Ron Howard
Harrison Ford


- 1973 -
4434
Lectures
Depuis
Le mardi 1 Aout 2012




1964 marque l’engagement massif des troupes américaines dans la guerre qui oppose la République du Viêt Nam (ou Sud-Vietnam) à la République démocratique du Viêt Nam (ou Nord-Vietnam).

Mais nous n’en sommes pas là. Nous n’en sommes qu’aux Cadillac, Chevrolet, Buick, Pontiac et autres Ford Thunderbird ; nous n’en sommes qu’aux The Platters, Chuck Berry, Fats Domino, Buddy Holly, Bill Haley, The Beach Boys et Rock'n Roll. En d’autres termes, nous n’en sommes qu’à l’époque où l’insouciance submerge la jeunesse.
La nuit venue chacun ne pense qu’à remonter la grande rue à bord de sa voiture, en écoutant la radio pirate locale, une fille sur la banquette avant. Chacun ne pense qu’à s’interpeler d’une voiture à l’autre et à se lancer des défis stupides pendant que d’autres espèrent se remiser dans un parking sombre afin de contenir le flot d’hormones qui les submerge.
« American Graffiti » (1) c’est un enchainement de sketches que lient les incessants « cruisings » en voitures ; c’est une comédie où les personnages (2) ne sont que les représentants d’une époque à jamais révolue celle des « Happy Days » (3).
Drive, coca cola, whisky prohibé aux mineurs, patins à roulettes, filles à la choucroute fière et garçons propres… Mais lorsque le jour se lèvera, il conviendra de faire ses choix : partir ou ne pas partir ? Quoi qu'il en soit, la vie continue et la guerre se profile au loin (4).

Harrison Ford, après avoir joué de multiples petits rôles aussi bien au cinéma qu’à la télévision, exerçait de nouveau la profession de menuisier, et alors qu’il réalise des travaux au domicile de George Lucas, celui-ci lui propose de camper le personnage de Bob Falfa dans ce film (5).
Chacun connait la suite de ce qui ressemble à un conte de fées.



1- Le film s’inspirerait du passé du réalisateur, la personne qu'il aurait été dans son enfance et de ses amis.

2- Curt Henderson qui doit quitter le patelin le lendemain afin de se rendre à l'université ; Steve Bolander qui doit aussi partir à l’université, mais qui est le petit ami de la sœur de Curt, Laurie ; Terry Fields dit « la grenouille », à qui Steve prête sa voiture jusqu’à Noël ; John Milner invaincu à la course automobile. Bien sûr, il y a les filles, mais elles ne sont que ce qu’elles étaient dans les années 60…

3- Le film remporte un vif succès aux États-Unis et sert de base à la série TV Happy Days.
Happy Days est une série de 255 épisodes de 24 minutes, créée par Garry Marshall et diffusée entre le 15 janvier 1974 et le 24 septembre 1984 sur le réseau ABC. (Wikipédia)

4- Il y est fait ouvertement référence lors du générique de fin.

5- Pour ce rôle, Harrison Ford aurait dû se couper les cheveux à la manière des jeunes gens de l'époque, ce qu'il refusa de faire. Pour dissimuler sa coupe anachronique de cheveux, il suggéra à George Lucas d'affubler son personnage d'un Stetson. (Wikipédia)



L A

American Graffiti
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar