En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



265

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
day of the woman (i spit on your grave)

sur
Amazone

fleche
fleche

Day Of The Woman (i Spit On Your Grave)

Un film de

Meir Zarchi

avec

Camille Keaton
Eron Tabor
Richard Pace


- 1978 -
1099
Lectures
Depuis
Le vendredi 24 Novembre 2012






Meir Zarchi, le réalisateur de ce film aligne une filmographie aussi pauvre que le scénario du susdit.

Côté réalisation :

• « Don't Mess with My Sister! » (1985)
• « Oeil pour oeil » (1978) « Day of the Woman» - USA (titre original)
Côté scénario
« Rape and Revenge », mâtiné nudies tendance Shockexploitation, gore soft.

Quant à l’actrice principale, Camille Keaton la femme de Meir Zarchi jusqu’en 1982, elle déroule une filmographie à forte odeur de film d’exploitation, dont on ne retiendra que :

• « Mais... qu'avez vous fait à Solange ? » de Massimo Dallamano (1972)
• « Tragic Ceremony» de Riccardo Freda (1972)
• “Il gatto di Brooklyn aspirante detective» de Oscar Brazzi (1973)
• « Anges pervers» de Angelo Pannacciò (1973)
• « Madelaine, anatomia di un incubo» de Roberto Mauri (1974)
• « No Justice» de Fred H. Dresch (1989)
• « Savage Vengeance» de Donald Farmer (1993)
• « Sella Turcica» de Fred Vogel (2010)


Mais disons quelques mots sur ce film qui serait aujourd’hui un film culte et qui a connu une suite ainsi qu’un remake (1).
L’idée du film aurait été inspirée par des faits réels. Meir Zarchi serait en effet venu en aide à une femme errant nue dans les rues de New York après avoir été violée par deux inconnus. Il n’existe aucune raison de douter de ces affirmations qui traversent tout l’internet, mais on peut aussi se demander dans quelle mesure ce film n’a pas été inspiré par la vague violente qui traversait le cinéma au début des années 70. Citons les plus marquants de ces films :

• Orange Mécanique de Stanley Kubrick(1971)
• La Dernière Maison sur la Gauche de Wes Craven (1972)
• Délivrance de John Boorman (1972)
• Les Chiens de Paille de Sam Peckinpah (1971)


Quant au film en lui-même, on peut le découper en 4 grandes parties distinctes tant par l’action que par le ton.

• Jennifer Hills, journaliste à New York, loue une maison au bord d’une rivière, afin d’écrire son premier roman – 20 minutes de nudies bucoliques. (Images 1 et 2)
• Une bande de villageois rongée par l’ennui et la bêtise kidnappe et viole Jennifer Hills - dans un champ, dans la forêt et chez elle- 30 minutes de supplice, de violence et de bestialité. (Images 3 à 9)
• Jennifer Hills se reconstruit en silence pendant que la bande des quatre reprend sa vie - 5 minutes de gros plan sur Jennifer Hills ; 5 minutes dans une cafeteria à regarder les violeurs boire de la bière (Image 10)
• Jennifer Hills se venge en tuant chacun de ses agresseurs -40 minutes d’un gore familial. (Images 11 à 14)

Autant les trois premiers moments du film sont convaincants, même si le jeu des personnages masculins révèle plus de « Police Academy » que de ce film, autant les quarante dernières minutes ratent leur cible. Et ce qui aurait dû constituer, au travers de la vengeance, un moment de reconstruction vire très vite à la pantalonnade.



1- « Savage Vengeance» en serait la suite
Pour le remake voir http://www.rayonpolar.com/Films/Films_afficher.php?genre=titre&titre=I+spit+on+your+grave



L A

Day Of The Woman (i Spit On Your Grave)
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d'un flic
- Episode 1 -
Pendaison
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest