Jean-Claude Claeys

Sylvie Allouche, une grande plume du polar jeunesse

Par Léo Lamarche

509
Lectures depuis
Le vendredi 16 Juin 2017

Imprimer

Des intrigues savamment ficelées, une écriture efficace, des héros attachants, proches des adolescents et des thématiques résolument modernes pour des romans "coup de coeur".

Brothers

Cité des Fleurs. Depuis qu'elle est veuve, Suzanne a abandonné ses études pour élever seule ses deux fils. Ben et Bruno, des ados sans histoires, vivent assez mal le fait que leur mère soit obligée de faire des ménages pour parvenir à les nourrir. Et, un jour, survient la tentation de l'argent facile et Ben ne résiste pas, il entraîne son frère dans l'aventure. Voler une voiture pour le Régent, le maffieux du coin, rien de plus aisé, un plan tranquille... Oui, mais la Jaguar dénichée dans un terrain vague recouvert de neige renferme, dans son coffre, un homme nu, ligotté, tailladé, à moitié mort de froid. Face à cet "imprévu", les deux frères vont devoir improviser : prévenir la police et s'enfuir avec leur lourd secret. À moins que Juliette, une fille que Bruno vient juste de rencontrer, ne puisse les aider car elle est la fille du commissaire chargé de l'enquête. Une enquête d'ailleurs laborieuse qui, d'une fausse piste l'autre, piétine. Dans ce polar bien ficelé et qui se lit d'une traite, nous découvrons les principaux protagonistes de Twist Again : Aziz, Mourad, Mémé, Suzane, Ben et Bruno, Haroun... ils sont tous là pour jouer une partition impeccable et mener à un dénouement heureux, sans fausse note.
Brothers de Sylvie Allouche, éd. Syros Jeunesse, 240 pages, 14, 95 euros. À partir de 13 ans.

Twist Again

Aziz, alias Twist, et Mourad, deux ados de la cité des Fleurs, se sont levés de bonne heure pour assister à la démolition d'une barre d'immeubles. Twist veut faire des clichés de sa petite amie Sophie, un ange parmi les décombres. C'est beau et flippant et, même si Sophie n'est pas au rendez-vous, les deux amis n'en perdent pas une miette. Dans la poussière, Twist trouve une arme et s'en empare sans imaginer une seconde que, tout près de là, Sophie gît sous les gravats, tuée d'une balle. Twist sait qu'il a fait le mauvais choix, mais il veut juste revendre l'arme à la bande de la cité des Iris. Bien sûr, l'affaire va se compliquer avec la découverte du cadavre. Au même moment, Bruno quitte la cité pour quelques jours. Il va rejoindre à Paris sa petite amie Juliette, la fille du commissaire qui sera chargé de l'enquête sur le meurtre de Sophie. Ce que Bruno ignore, c'est qu'une menace plane sur Juliette, des individus ont projeté de l'enlever et Bruno va devoir tenter de la protéger... Dans ce beau roman noir, qui se lit d'une traite, plusieurs fils d'intrigue se croisent pour le plus grand bonheur d'un lecteur subjugué par la maîtrise de la romancière. L'ouvrage vient d'obtenir le prix du roman de la Nouvelle Revue Pédagogique.
Twist again, de Sylvie Allouche, éd. Syros Jeunesse, 290 pages, 15, 95 euros. À partir de 13 ans.

Stabat murder

Valentin, Matthis, Mia et Sacha étudient le piano depuis trois ans au Conservatoire National Supérieur de Musique. Trois années de perfectionnisme et d'acharnement entièrement tournées vers un concours qui déterminera leur avenir. Ils étudient et jouent ensemble, se comprennent mieux que personne, mais ils sont également en compétition et n'ont rien d'adolescents ordinaires : ils vivent et respirent pour la musique à laquelle ils sacrifient tout. Jusqu'au soir où les quatre jeunes disparaissent sans laisser de traces. La commissaire Clara Di Lazio est chargée d'une enquète laborieuse : rien du côté des familles, pas d'indices ni preuves ni mobile plausible à cette disparition. Lorsque les adolescents se réveillent, dans une pièce entièrement noire et dans des conditions de détention épouvantables, ils s'interrogent : qui leur a fait ça et surtout pourquoi ? Un thriller choc, où les secrets de famille remontent peu à peu à la surface alors que la tension va crescendo, entre les scènes de lutte psychologique des jeunes victimes et l'urgence de l'enquête pour les retrouver sains et saufs. Ils sortiront de cette épreuve vivants, mais marqués à jamais, tandis que lecteur, lui, ne lâchera pas le récit jusqu'à la dernière page.
Stabat murder de Sylvie Allouche, éd. Syros Jeunesse, 304 pages, 15,95 euros. À partir de 13 ans.

Sylvie Allouche

Photographe pour l’agence internationale Bridgeman-Giraudon spécialisée en Histoire de l’Art, Sylvie Allouche a commencé sa carrière d’écrivain en rédigeant 26 volumes de la collection Il était une fois l’homme, et a participé à plusieurs ouvrages documentaires. Elle se consacre désormais à la fiction jeunesse. À l'occasion de la remise du prix NRP pour Twist Again, l'auteure confie :
"Je n’écris pas avec l’intention de livrer un message. Mais je constate, surtout lors des rencontres scolaires, combien les jeunes sont attentifs à ce que mon livre « véhicule ». Dans Twist Again, dont l’action se situe principalement dans une cité difficile, je montre la violence, la haine, les magouilles, la drogue, mais ce qui prime pour moi, ce sont les relations humaines. Parce que malgré les difficultés et les obstacles, il y a cette formidable solidarité entre les habitants, ce souci de l’autre et une grande générosité. En ce sens, c’est un roman social. Et s’il y avait un message à faire passer, alors ce serait de ne jamais cesser d’espérer, de désirer, de rêver, de travailler aussi, plus dur pour certains, effectivement, mais avec la certitude qu’on peut tous y arriver. Derrière les barres d’immeubles, il y a toujours un horizon... "



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar